Home » Évènement » Soutenance de thèse de Lori LEMAZURIER (équipe Commande)
Chargement Évènements
  • Cet évènement est passé

Soutenance de thèse de Lori LEMAZURIER (équipe Commande)

2 février @ 10 h 30 min - 13 h 00 min

Lori Lemazurier, doctorant au sein de l’équipe Commande, soutiendra sa thèse intitulée « Conception d’un système de contrôle avancé de réacteur PWR flexible par les apports conjoints de l’ingénierie système et l’automatique« ,

vendredi 2 février 2018 à 10h30 dans l’amphi du bât. S sur le site de Centrale Nantes.

Cette thèse a été réalisée dans le cadre d’un contrat CIFRE entre Framatome et l’IMT-Atlantique.

Jury : Philippe Chevrel (directeur de thèse), Vincent Chapurlat (co-directeur, IMT Ales), Mohamed Yagoubi (co encadrant), Marija Jankovic (Rapporteur, Centrale Supelec), Henri Bourles (Rapporteru, CNAM), Nicolas Petit (Mines Paris Tech), Eric Bonjour (ENSGSI U. Lorraine), Alain Grossetete (invité, ingénieur AREVA) 

Résumé :
Devant l’augmentation de la part des énergies renouvelables en France, cette thèse propose d’étudier l’augmentation de la flexibilité des réacteurs à eau pressurisée en croisant deux disciplines pour, chacune, atteindre des objectifs complémentaires : l’Ingénierie Système (IS) et l’Automatique.
Dans le contexte de l’ingénierie de systèmes complexes et du Model Based Systems Engineering, ce travail propose dans un premier temps une méthode de conception se fondant sur les principes normatifs de l’IS et respectant les habitudes et les pratiques courantes en ingénierie de Framatome (ex AREVA NP). Cette méthode a pour vocation de formaliser et assurer le passage des exigences aux architectures et d’améliorer les capacités de vérification des modèles développés lors de la conception. Elle s’organise autour de langages de modélisation interopérables, couvrant l’ensemble des processus promus par l’IS. La méthode proposée est appliquée sur le système dont les performances sont les plus limitantes dans le contexte de l’augmentation de flexibilité : le Core Control. Ce composant algorithmique du réacteur assure le contrôle des paramètres de fonctionnement du coeur : la température moyenne, la distribution axiale de puissance et la position des groupes de grappes.
La thèse propose ensuite des contributions techniques relevant du champ de l’Automatique. Il s’agit de concevoir un système de régulation répondant aux exigences issues de la formalisation IS évoquée ci-dessus. La solution proposée utilise la complémentarité des approches dites de commande multi-objectif, de séquencement de gains et enfin de commande prédictive. Un modèle de réacteur nucléaire simplifié innovant est développé à des fins de conception du système de régulation et de simulations intermédiaires. Les résultats obtenus ont montré les capacités d’adaptation de la démarche proposée à des spécifications diverses. Les performances atteintes sont très encourageantes lorsque évaluées en simulation à partir d’un modèle réaliste et comparées à celles obtenues par les modes de pilotages classiques.

**********

Abstract:
In the event of increasing renewable energies in France, this thesis proposes to study the flexibility increase of pressurized water reactors (PWR) throughout two different engineering disciplines aiming at complementary objectives: Systems Engineering (SE) and Control theory.
In a first phase, within the frame of complex systems design and Model Based Systems Engineering, this work proposes a SE method based on SE standard principles and compliant with Framatome’s practices and addressing the revealed issues. This SE contribution is twofold: formalize and ensure the path from requirements to system architectures and enhance the capabilities of models verification. The method revolves around interoperable modeling languages, covering the SE processes: from requirement engineering to system architecture design. The method is applied to the system, which performances are the most limiting in the context of flexibility increase: the Core Control. This algorithmic reactor component ensures the control of: the average coolant temperature, the axial offset and the rod bank position, three of the core main functioning parameters.
In order to provide a technical contribution relying on some advanced control methodologies. It consists in designing a control system meeting the requirements defined by the SE method application. The proposed method uses the synergies of the multi-objective control, the gain-scheduling and the predictive control strategies. A simplified innovative nuclear reactor model is employed to conceive the control algorithm, simulate and verify the developed models. The results obtained from this original approach showed the ability to adapt to various specifications. Compared to conventional core control modes, the simulation results showed very promising performances, while meeting the requirements, when evaluated on a realistic reactor model.

Détails

Date :
2 février
Heure :
10 h 30 min - 13 h 00 min
Organisateur
LS2N

Catégories d’Évènement:
,
Étiquettes Évènement :
,

Lieu

ECN
École Centrale Nantes, 1 rue de la Noë
Nantes, 44321 France
+ Google Map
Site Web :
http://www.ec-nantes.fr/
Copyright : LS2N 2017 - Mentions Légales - 
 -