Home » Archive by category "Nouveaux arrivants"

Wassim SEIFEDDINE

Diplômé en informatique au Liban, Wassim a travaillé comme développeur mobile puis a été promu à la tête du département. Il a ensuite effectué un master en France dans le domaine des systèmes intelligents, conclu par un stage à l’INRIA saclay sur l’application de réseaux de neurones sur des dispositifs à faibles ressources comme les micro-contrôleurs. Il débute aujourd’hui une thèse au sein de l’équipe OGRE, sous la direction d’Anastasia Volkova, Christophe Jermann, et Dr. Filip. Son sujet de thèse repose sur la précision dynamique pour accélérer les réseaux de neurones et comprendre les erreurs qui résultent du calcul sous plusieurs précisions.

Emile BENOIST

Titulaire du master ORO, Emile a effectué son stage de master au sein de l’équipe COMBI sous la tutelle de Guillaume Fertin et de Géraldine Jean. Il poursuit ses travaux en thèse sur le même sujet : « Aspects algorithmiques de l’identification de Peptides et de l’inférence de Protéines par Spectrométrie de Masse ». Guillaume Fertin est son directeur de thèse, Géraldine Jean sa co-directrice, et Dominique Tessier (ingénieur de recherche à l’INRAE) co-encadre l’étude. Le but est d’apporter de nouveaux modèles pour l’identification de peptides et pour l’identification de protéines par spectrométrie de masse tout en effectuant une recherche théorique quant à la complexité de ces modèles (appartenance à P, NP, NP-complet, FPT, XP ou encore avec des algorithmes d’approximations).

Loriane LECLERCQ

Dans le cadre de son master recherche en informatique à l’Université Paris Diderot (P7), Loriane a étudié une nouvelle sémantique pour QLTL, une extension de LTL avec des quantifications sur des états de contrôle, au cours d’un stage à l’IRIF. Elle intègre aujourd’hui l’équipe STR en doctorat avec Didier Lime et Olivier H. Roux sur le contrôle de réseaux de Petri temporels et des applications à des problèmes de sécurité.

Agathe ROUSSEAU

Après deux années en école préparatoire de mathématiques, Agathe a effectué un master dans une école d’ingénieurs spécialisée en facteurs humains près de Bordeaux, l’ENSC. Il y est enseigné à la fois des sciences fondamentales telles que les mathématiques et la programmation mais également des sciences humaines telles que la conception centrée utilisateur ou encore la gestion de connaissances. Elle s’est orientée durant ses stages vers le domaine de la santé et du handicap. Son stage de fin d’études a été réalisé dans une start-up qui conçoit une solution logicielle à disposition de thérapeutes traitant des patients atteints de troubles cognitifs. Elle a ensuite continué à travailler avec cette entreprise à travers un statut d’auto-entrepreneuse. C’est dans cette continuité qu’elle intègre l’équipe PACCE en tant qu’experte en ergonomie pour les technologies médicales. Encadrée par Cédric Dumas, ses missions sont très variées : organiser des événements pour dynamiser le cluster FAME, lancer et soutenir des projets de R&D, répondre à des appels d’offre, veiller à la bonne intégration des facteurs humains dans les projets, etc.

Solenn GILLOUARD

Après des études de langues, Solenn a occupé plusieurs postes polyvalents en gestion administrative avec une orientation internationale/export. Elle a ensuite passé les 9 dernières années à l’étranger (Italie et Espagne) où elle a élargi ses compétences dans des domaines très différents (enseignement mais aussi comptabilité/finances). De retour en France, elle vient d’intégrer le LS2N : elle apportera son soutien administratif et financier pour partie à la chaire Unesco RELIA, et pour l’autre en renfort de l’équipe administrative du labo.

Olivier AUBERT

Docteur/ingénieur en informatique, Olivier Aubert a travaillé précédemment au LS2N en tant qu’ingénieur de recherche sur des projets liés à l’annotation de contenus vidéos ouverts (COCo) et aux Learning Analytics (eFiL).
Consultant indépendant en Ingénierie des Connaissances, il rejoint Polytech Nantes en tant que MAST à mi-temps. Il poursuivra ses travaux de recherche en modélisation et visualisation des connaissances autour des Learning Analytics et des Humanités Numériques. La liste de ses publications est en ligne sur https://www.olivieraubert.net/

Remous Aris KOUTSIAMANIS

Remous-Aris Koutsiamanis a rejoint l’IMT Atlantique en tant que Maître-Assistant au Département Automatique, Productique et Informatique (DAPI) et membre de l’équipe STACK (Inria) en septembre 2020. Avant cela, il a effectué un postdoc à l’IMT-A où il a travaillé sur les réseaux industriels de l’IoT. Il a obtenu son doctorat en gestion décentralisée de l’accès compétitif aux ressources partagées en utilisant la théorie algorithmique des jeux à l’Université Démocrite de Thrace (Grèce) en 2016. Il a publié plus de 20 articles et a participé à de nombreux projets de recherche, à l’organisation de conférences, et a été examinateur pour des conférences et revues. Ses recherches actuelles portent sur le domaine général des réseaux, avec un focus sur l’edge computing et l’IoT, tout en considérant les aspects de la consommation d’énergie et de l’allocation des ressources.

Yassine EL MANYARI

Diplômé de l'ENSAM Meknès (Ingénieur Systèmes Electromécaniques et Industriels) et de l'ENSAM Lille (Master of Science, Advanced Production Systems) en 2019, Yassine prépare actuellement une thèse entre le LS2N et CEA Tech Pays de la Loire sous la supervision de Patrick LE CALLET et Laurent DOLLE. Le sujet est dans le cadre d'un projet lancé par CEA Tech pour des tâches collaboratives homme-robot basées sur l'apprentissage par démonstration (LfD). Cette approche permet à des non-experts d'enseigner aux robots de nouvelles aptitudes sans aucune connaissance préalable en robotique ou en programmation informatique. L'objectif principal de cette thèse est de construire un contrôleur basé sur l'apprentissage par renforcement en utilisant des démonstrations humaines pour un robot UR10e et assurer une performance raisonnable en un temps d'apprentissage réduit.

Gaëlle JOUIS

Après un diplôme d'ingénieure en Informatique (spécialité Informatique
Décisionnelle) à Polytech Nantes, Gaëlle a rejoint les rangs de la DSI de Pôle Emploi en septembre 2018, en tant que Data Scientist sur le site de
Nantes. Elle a donc 1 an d'expérience en science des données, notamment en analyse sémantique. Elle a principalement travaillé en Python, SQL / HQL et Scala. C'est avec la DSI de Pôle Emploi ainsi qu'avec Harold Mouchère (Directeur de thèse) et Fabien Picarougne (encadrant) que son projet de Thèse CIFRE s'est construit. Le sujet est : "Explicabilité des modèles profonds sur des données à composante textuelle : entre modèle explicite et visualisation".
Copyright : LS2N 2017 - Mentions Légales - 
 -