Home » 2021 » octobre

Wassim SEIFEDDINE

Diplômé en informatique au Liban, Wassim a travaillé comme développeur mobile puis a été promu à la tête du département. Il a ensuite effectué un master en France dans le domaine des systèmes intelligents, conclu par un stage à l’INRIA saclay sur l’application de réseaux de neurones sur des dispositifs à faibles ressources comme les micro-contrôleurs. Il débute aujourd’hui une thèse au sein de l’équipe OGRE, sous la direction d’Anastasia Volkova, Christophe Jermann, et Dr. Filip. Son sujet de thèse repose sur la précision dynamique pour accélérer les réseaux de neurones et comprendre les erreurs qui résultent du calcul sous plusieurs précisions.

Emile BENOIST

Titulaire du master ORO, Emile a effectué son stage de master au sein de l’équipe COMBI sous la tutelle de Guillaume Fertin et de Géraldine Jean. Il poursuit ses travaux en thèse sur le même sujet : « Aspects algorithmiques de l’identification de Peptides et de l’inférence de Protéines par Spectrométrie de Masse ». Guillaume Fertin est son directeur de thèse, Géraldine Jean sa co-directrice, et Dominique Tessier (ingénieur de recherche à l’INRAE) co-encadre l’étude. Le but est d’apporter de nouveaux modèles pour l’identification de peptides et pour l’identification de protéines par spectrométrie de masse tout en effectuant une recherche théorique quant à la complexité de ces modèles (appartenance à P, NP, NP-complet, FPT, XP ou encore avec des algorithmes d’approximations).

Loriane LECLERCQ

Dans le cadre de son master recherche en informatique à l’Université Paris Diderot (P7), Loriane a étudié une nouvelle sémantique pour QLTL, une extension de LTL avec des quantifications sur des états de contrôle, au cours d’un stage à l’IRIF. Elle intègre aujourd’hui l’équipe STR en doctorat avec Didier Lime et Olivier H. Roux sur le contrôle de réseaux de Petri temporels et des applications à des problèmes de sécurité.

Agathe ROUSSEAU

Après deux années en école préparatoire de mathématiques, Agathe a effectué un master dans une école d’ingénieurs spécialisée en facteurs humains près de Bordeaux, l’ENSC. Il y est enseigné à la fois des sciences fondamentales telles que les mathématiques et la programmation mais également des sciences humaines telles que la conception centrée utilisateur ou encore la gestion de connaissances. Elle s’est orientée durant ses stages vers le domaine de la santé et du handicap. Son stage de fin d’études a été réalisé dans une start-up qui conçoit une solution logicielle à disposition de thérapeutes traitant des patients atteints de troubles cognitifs. Elle a ensuite continué à travailler avec cette entreprise à travers un statut d’auto-entrepreneuse. C’est dans cette continuité qu’elle intègre l’équipe PACCE en tant qu’experte en ergonomie pour les technologies médicales. Encadrée par Cédric Dumas, ses missions sont très variées : organiser des événements pour dynamiser le cluster FAME, lancer et soutenir des projets de R&D, répondre à des appels d’offre, veiller à la bonne intégration des facteurs humains dans les projets, etc.

Solenn GILLOUARD

Après des études de langues, Solenn a occupé plusieurs postes polyvalents en gestion administrative avec une orientation internationale/export. Elle a ensuite passé les 9 dernières années à l’étranger (Italie et Espagne) où elle a élargi ses compétences dans des domaines très différents (enseignement mais aussi comptabilité/finances). De retour en France, elle vient d’intégrer le LS2N : elle apportera son soutien administratif et financier pour partie à la chaire Unesco RELIA, et pour l’autre en renfort de l’équipe administrative du labo.

Accord national avec l’éditeur Elsevier : mise en œuvre des imports dans HAL

Le CCSD informe dans son actualité du 13 octobre qu’un accord national (2019-2022) avec l’éditeur Elsevier a été signé.

Que dit ce contrat concernant HAL ? 

ALIMENTATION DE L’ARCHIVE OUVERTE NATIONALE HAL

Pour les articles publiés dans les revues d’Elsevier, dont l’auteur de correspondance est affilié à une institution française, il y aura à présent :

  • Récupération dès la publication des métadonnées de tous les articles qui ont un auteur affilié à une institution française. Ces métadonnées en licence CC-BY seront intégrées à HAL ;
  • Au bout de 12 mois, intégration d’un lien dans la notice HAL pointant vers le fichier pdf du Manuscrit Auteur Accepté (MAA) de l’article dont l’auteur de correspondance est affilié à une institution française. A partir de cette date, tous les manuscrits seront en accès ouvert. Les manuscrits sont hébergés pendant cette période sur une plateforme d’Elsevier ;
  • Au bout de 24 mois, pour les cas où l’auteur n’aura pas lui-même réalisé le dépôt du pdf, ces mêmes fichiers pdf seront versés dans HAL en licence CC-BY-NC.

Attention, cette démarche n’a pas vocation à se substituer au dépôt par l’auteur, qui continue à disposer d’un droit d’exploitation secondaire sur ses écrits scientifiques depuis la promulgation de la Loi pour une République numérique.

Pour résumer, les auteurs sont libres d’effectuer le dépôt pdf par eux-mêmes avant cette période, et dans le respect des termes légaux (notamment respect des embargos). Le dispositif doit simplement garantir une complétude des archives institutionnelles au terme des 24 mois, si les auteurs n’ont pas fait les démarches avant cette période.

Calendrier de mise en œuvre annoncé par le CCSD :

  • Octobre 2021 : ajout des fichiers MAA aux notices existantes (articles publiés entre le 1er janvier 2019 et le 30 septembre 2019 ) ;
  • Décembre 2021 :
    • Ajout de publications non présentes dans HAL (import des métadonnées et des fichiers MAA) publiées entre le 1er janvier 2019 et le 1er octobre 2019 ;
    • Ajout de 4412 notices d’articles publiés entre le 1er octobre 2019 et le 30 septembre 2020. Les métadonnées contiendront le lien MAA sur le site d’Elsevier. Une fonctionnalité d’opt-out sera mise en place ; celle-ci permettra à l’auteur de correspondance de refuser le lien vers la plateforme d’Elsevier.

Nous vous invitons à consulter la communication du CCSD si vous voulez en savoir plus.

Voici quelques conseils pour faciliter le processus d’intégration dans HAL :

  • vérifier que les DOI de vos dépôts HAL à partir de 2019 sont bien indiqués quand ils existent ;
  • bien renseigner votre identifiant ORCID dans votre profil HAL.

Pour les futures publications, si vous effectuez une soumission d’article à un éditeur, veillez à :

  • déclarer les numéros ORCID des auteurs lorsqu’ils existent ;
  • vérifier que les affiliations sont renseignées ; si vous pouvez le faire, indiquez l’identifiant ROR (Research Organization Registry) des structures auxquelles sont affiliés les auteurs.

Du côté de la référente structure et des référents HAL équipes, nous resterons vigilants sur les éventuels doublons qui pourraient être générés, même si la procédure mise en place par le CCSD minimise les risques.

Ne pas hésiter à contacter Séverine Rubin, référente HAL du LS2N, si vous avez des questions.

Best student paper award décerné à Dimitri Saingre (équipe STACK) lors de la conférence IEEE ISCC 2021

Lors du 26ème symposium IEEE on Computers and Communications (IEEE ISCC 2021) qui s’est tenu à Athènes du 5 au 8 septembre 2021, Dimitri Saingre, Thomas Ledoux et Jean-Marc Menaud ont reçu le prix du meilleur papier étudiant pour l’article: « The cost of immortality: a time to live for smart contracts. »

Financement du projet ABRomics

Le 1er septembre 2021 a débuté le projet ABRomics dans lequel l’équipe COMBI et la plateforme BiRD sont partenaires.

Le projet ABRomics-PF vise à développer une plateforme en ligne intersectorielle sécurisée One Health pour rendre accessibles les données de (méta)génomique des maladies infectieuses bactériennes et leurs métadonnées cliniques et épidémiologiques associées à un méta-réseau de chercheurs comprenant des épidémiologistes, des microbiologistes cliniques et la communauté de recherche au sens large.

Plus d’infos sur : https://www.france-bioinformatique.fr/en/news/abromics-a-numerical-platform-on-antimicrobial-resistance-to-store-integrate-analyze-and-share-multi-omics-data/

Olivier AUBERT

Docteur/ingénieur en informatique, Olivier Aubert a travaillé précédemment au LS2N en tant qu’ingénieur de recherche sur des projets liés à l’annotation de contenus vidéos ouverts (COCo) et aux Learning Analytics (eFiL).
Consultant indépendant en Ingénierie des Connaissances, il rejoint Polytech Nantes en tant que MAST à mi-temps. Il poursuivra ses travaux de recherche en modélisation et visualisation des connaissances autour des Learning Analytics et des Humanités Numériques. La liste de ses publications est en ligne sur https://www.olivieraubert.net/

Copyright : LS2N 2017 - Mentions Légales - 
 -