Home » Archive by category "Actualités"

L’équipe nantaise lauréate du Hackathon F’AI’R Education (AI for the Common Good)

Félicitations à l’équipe nantaise composée d’Aniss Bentebib, Camille-Amaury Juge et Vincent Kowalski qui vient de remporter le « AI for the Common Good: F’AI’R Education Hackathon » qui s’est disput à Paris fin février. L’événement était organisé par l’Ambassade du Royaume-Uni en France et a réuni 10 équipes de 4 pays européens, après avoir eu des rounds de qualification auxquels ont participé plus de 250 étudiants de Londres, Osnabrück, Ljubljana et Londres.

Belle performance également de l’équipe composée de Mohamed Reda Marzouk , Sofiane Elguendouze et Timothee Poulain, tous stagiaires au LS2N qui prend la 3ème place ainsi que le prix « Wow » !

A souligner le fantastique travail des coachs, préparateurs et co-organisateurs Walid Ben Romdhane et Victor Connes, du LS2N.

L’objectif du hackathon était de proposer des applications IA liées aux objectifs de développement durable définis par les Nations-Unies. Nos vainqueurs ont proposé un enseignant virtuel capable de répondre aux questions des étudiants, de leur proposer des ressources éducatives libres mais aussi d’intégrer des communautés d’apprenants dans plus d’une centaine de langues.

Alexandre Dolgui élu Fellow de l’IISE (Institute of Industrial and Systems Engineers)

Alexandre Dolgui (équipe SLP) a été élu Fellow de l’Institute of Industrial and Systems Engineers, le principal organisme scientifique en Génie industriel au monde.

Sa candidature a été proposée par Prof. Andrew Kusiak (Iowa) en novembre 2019 avec le support des 3 autres Fellows : Shimon Nof (Purdue), Subhash C. Sarin (VirginiaTech), et Manoj Tiwari (Mubai, India).

C’est la première fois qu’un Français est élu Fellow de cette organisation, dominée par les Nord Américains.

A. Dolgui recevra son prix lors de la conférence annuelle de l’IISE et de l’Expo 2020, qui se tiendra du 30 mai au 2 juin 2020 à New Orleans.

Lancement du Cluster GENDER de l’Université de Nantes

L’Université de Nantes lance le Cluster GENDER, un regroupement interdisciplinaire de recherche sur les études de genre en sciences humaines et sociales et sur les problématiques émergentes en santé et dans le numérique.

Porté par Pascale Kuntz (équipe DUKe du LS2N), le Cluster GENDER regroupe plus de cinquante scientifiques, issus de dix laboratoires de l’Université de Nantes de disciplines différentes. Cette communauté de recherche est fédérée par deux objectifs communs principaux : renforcer la visibilité et le développement des études de genre en sciences humaines et sociales et développer de nouvelles recherches interdisciplinaires et créatives autour des problématiques émergentes en santé et dans le numérique.

En savoir plus.

Conférence de Marc Jahjah (équipe DUKe) sur les Fake News à la NBC 2020

« L’apparition récente de techniques basées sur l’utilisation de l’intelligence artificielle pour créer de fausses images ravive les interrogations sur la fiabilité de l’information. Si le trucage existe depuis l’apparition de la photographie, quelles sont désormais les techniques modernes utilisées pour tromper le spectateur ? Comment les images racontent-elles une vérité ? Comment s’opposer aux trucages par la fiction spéculative et ainsi réinventer nos modèles de société ? »

Marc Jahjah (équipe DUKe), accompagné de Frédérique Krupa et Laurent Neyssensas de l’École de design Nantes Atlantique, ont tenté de répondre à ces questions lors de la Nuit Blanche des Chercheurs le 06/02/2020.

Retrouvez cette conférence en vidéo sur Youtube (35 minutes).

Prix Inria « Appui à la recherche et à l’innovation » 2019 décerné au projet Class’Code

Inria a décerné son Prix « Appui à la recherche et à l’innovation » au projet de médiation Class’Code. Lancé en 2015, Class’code a déjà permis de former 80 000 personnes à la pensée informatique. Il est porté en local par Colin de la Higuera (équipe TALN).

Plus d’infos sur le site d’Inria.

Le projet Avineck sur France 5

Le 6 février 2020, « La quotidienne » de France 5 a consacré son émission au Biomimétisme ou « comment la nature inspire les objets du quotidien ? ».

Anick Abourachid, professeure de morphologie fonctionnelle au MNHN, a présenté sa collaboration avec l’équipe ReV du LS2N dans le cadre du projet ANR AVINECK.

Les cous des oiseaux, dont le nombre de cervicales est compris entre 10 et 26, inspirent les roboticiens par leur grande souplesse, leur légèreté et leur flexibilité. L’étude du comportement des vautours en particulier a permis la réalisation de prototypes par le LS2N. Les propriétés recherchées sont la précision, la légèreté et la faible consommation énergétique, avec une application au bras robotique articulé chirurgical.

Un article d’Alain Bernard paru dans le JIM parmi les plus cités en 2018 !

Alain Bernard (équipe IS3P) vient de recevoir un certificat de l’éditeur Springer saluant le fort taux de citation de son article « Build orientation and optimization for multi-part production in additive manufacturing » paru en 2017 dans le « Journal of Intelligent Manufacturing ».

Cet article est le fruit d’une collaboration avec Yicha ZHANG (ancien doctorant d’Alain Bernard, diplômé en 2014), Ramy HARIK (ancien doctorant du CRAN sur le projet USIQUICK et invité par le labo) et K.P. KARUNAKARAN de l’Indian Institute of Technology Bombay (invité à de nombreuses reprises et avec lequel Alain Bernard partage un grand nombre de publications).

Création du GDR 2088 « Biomimétisme et Bioinspiration » BIOMIM

Le CNRS (section 11 du Comité national) a approuvé la demande de création du GDR2088 « Biomimétisme et Bioinspiration » BIOMIM à compter du 1er janvier 2020 pour une période de 5 ans.

  • Directeur : Frédéric Guittard, Université Nice Côte d’Azur
  • Directeur adjoint : Damien Chablat (équipe ReV)

Les domaines scientifiques de ce GDR vont de la chimie à la physique en passant par la physicochimie, la biologie ou la robotique mais dont l’ensemble des acteurs se rejoignent pour parler d’un même défi. L’originalité de la démarche est donc l’imbrication de l’ensemble de ces domaines pour servir des axes ou défis scientifiques. Ce GDR se veut avant tout interdisciplinaire. Les défis scientifiques et défis sociétaux ont été établis à la suite de la concertation avec l’ensemble des chercheurs et laboratoires de recherche concernés.

Les défis scientifiques :

  • Sentir, ressentir, percevoir (capteur, biocapteur, reconnaissance, intégration du signal dans matière, …)
  • Processus de transformation biomimétique, biosynthèse, processus naturel, …
  • Déplacement, mouvement (robot, insecte artificiel, biorobotique, biomécanique, furtivité, …)
  • Structure (nano, micro, macro, autoassemblage 2D-3D, architecture moléculaire, système poreux, hybride poreux, membrane, bio-squelette, surface LbL, miniaturisation, métamatériaux, méta-surface, protection, blindage, allègement des structures…)
  • Catalyseur, processus catalytique (enzyme protéine, …), énergie et stockage (photosynthèse, biopile…)
  • Matériaux bioinspirés (Biopolymères, polymères biosourcés, polymères ioniques, chimie marine, biocolle, emprunte moléculaire, …)
  • Biomatériaux (biofilm, antibactérien, biocontaminant, ingénierie des tissus, capteurs bioinspirés, bio-impression 3D, …)

Les défis sociétaux :

  • Mobilité (déplacement, transport, mouvement, …)
  • Habitat (matériaux, fluide, écoulement fluide, contrôle, régulation, structure)
  • Santé (Antibactérien, biofilm, …)
  • Energie (production, procédé, stockage, …)
  • Ville intelligente (capteur, autorégulation, intégration signal, traitement donnée, …)
  • Communication et traitement du signal
  • Environnement (bioressource, biopolymère, dégradation, pollution, écosystème …)

Projet OnBoard (connecting cities through education)

Le projet OnBoard est un projet Européen dont la ville de Nantes est partenaire et que Colin de la Higuera et Bastien Masse accompagnent à partir de leur expérience dans Class’Code et la Chaire Unesco. L’objectif est de bâtir des projets éducatifs à l’échelle de la ville, incluant de nombreux acteurs : l’école, les entreprises, les associations et l’enseignement supérieur.

La réunion du projet à Albergaria-a-Velha, au Portugal, en septembre 2019 était organisée autour du rôle de l’enseignement supérieur dans ce type de dispositifs. Voir l’interview de Colin sur YouTube.

Pour en savoir plus ou participer à ce type de projets au sein de la Chaire Académique Education Ouverte et Intelligence Artificielle, contactez : cdlh@univ-nantes.fr ou bastien.masse@univ-nantes.fr.

Retour sur le salon « Bio’mim Expo » à la Villette

Matthieu Furet, doctorant en 3ème année sous la direction de Philippe Wenger dans l’équipe ReV, a participé fin octobre avec Anick Abourachid du MNHN au salon « Bio’mim Expo » à la Villette à Paris, pour faire de la diffusion autour du projet ANR « Avineck ».

Ce salon, qui s’adresse surtout aux entreprises qui s’inspirent de la nature pour innover (biomimétisme) connaît une forte fréquentation, avec près de 4000 visiteurs.

Matthieu et Anick Abourachid ont pour leur part participé au « Bio’mim Lab show » : en 30 minutes, sur une scène au milieu du salon, ils ont présenté et échangé sur leurs thématiques de recherche devant une vingtaine d’auditeurs.
Anick a d’abord essayé de déconstruire les idées reçues sur les cous des oiseaux en expliquant que tous les oiseaux ont un long cou caché sous les plumes. Puis elle a montré les propriétés intéressantes des oiseaux (performances cinématiques, dynamiques). Matthieu a enchaîné en expliquant que ces performances intéressent les roboticiens, d’où l’idée de cette collaboration. Il a parlé de ses travaux pour la conception de robots innovants s’inspirant de la nature, et a fait une démonstration avec le prototype. Son sujet de thèse s’inscrit dans cette problématique : Modéliser et concevoir des systèmes robotiques innovant s’inspirant des cous d’oiseaux et utilisant le principe de tenségrité.

Copyright : LS2N 2017 - Mentions Légales - 
 -