Home » Actualités » Archive by category "Médiations Scientifiques"

Le LS2N soutient la participation de l’équipe du Lab Sciren à la Coupe de France de Robotique

Le concours de robotique sur le thème « Sail The World » aura lieu cette année à La-Roche-sur-Yon, du 7 au 10 juillet 2021.

Sollicités par l’association étudiante Lab Sciren basée à la Faculté des Sciences et des Techniques, le laboratoire est heureux de pouvoir lui apporter un soutien financier pour participer à cette compétition.

La coupe de France de robotique rassemble plus de 150 écoles d’ingénieurs et seulement 3 universités. L’équipe Lab Sciren sera la seule équipe étudiante nantaise. Accompagnés par Hugo Boisaubert (doctorant au sein de l’équipe DUKe), les étudiants nantais sont convaincus de pouvoir montrer la pertinence de la formation universitaire face aux formations d’ingénieurs. Ils espèrent également prouver que l’innovation technique et scientifique, tout comme la démarche de la recherche, n’est pas réservée aux experts mais est bien accessible à tous.

Bonne chance à eux ! Et merci de leur réserver le meilleur accueil possible si vous êtes sollicités pour répondre à des questions techniques de leur part.

Nouvelle collaboration Arts & Sciences – Orgue, logiciel midi et composition musicale

Dans le cadre de nos actions Arts & Sciences, Athénor nous propose une nouvelle collaboration avec le musicien-développeur Valentin Leroux. En voici une présentation brève, pour identifier les chercheurs intéressés.

Musicien et développeur, Valentin Leroux, enseigne actuellement la musique au Collège Rosa Parks (Nantes). Il a conçu le logiciel sur mesure, utilisé depuis 2020 sur l’orgue de Guérande, qui permet de le transformer en « instrument Midifié ». L’orgue de Guérande est un instrument à transmission électrique et elle utilise donc l’impulsion électrique pour ouvrir les soupapes des tuyaux. L’idée est donc de se servir de la transmission électrique déjà existante pour y greffer des détecteurs, lesquels convertiront chaque note jouée par le musicien en message compréhensible par n’importe quel logiciel de musique. La midification permet ainsi de jouer l’orgue depuis un autre instrument midi ou inversement.
Le dispositif technique est loin d’être nouveau mais c’est l’application à l’orgue qui est novatrice.

L’idée est d’associer des chercheurs au projet qui va se développer la saison prochaine, lié à la midification de l’instrument et à la création du compositeur Karl Naegelen. Le projet sera également constitué d’un échange avec le Québec, dans l’objectif de faire parler les orgues entre eux, à partir de protocoles de liaison entre les différents logiciels que les deux orgues midifiés utilisent. Les apports des chercheurs pourraient être liés à la génération de données, aux protocoles de communication instruments-logiciels, à la démarche de composition numérique pour orgue ou toute autre envie. Il est possible que le projet de création artistique comprenne un projet avec un établissement scolaire.

Athénor nous propose une première rencontre avec Valentin Leroux au mois de juin, pour enchaîner sur une collaboration étalée sur l’année scolaire 2021-2022. Si ce projet vous intéresse au moins pour une première rencontre, merci de votre retour !

Pour les projets Arts & Sciences de la Maison des Mathématiques de l’Ouest et du LS2N,

Marianne Bessemoulin, Assia Mahboubi et Samuel Tapie

Bilan de la 1ère édition du Hacking Health Nantes

La 1ère édition du Marathon d’innovation en santé Hacking Health Nantes, coordonnée par le cluster de recherche FAME du Laboratoire des Sciences du Numérique de Nantes, s’est déroulée du 9 au 11 avril 2021, 100% en ligne. Pendant 48h, des agents de santé, développeurs, ingénieurs, designers, juristes, psychologues, spécialistes en communication, innovateurs ont travaillé en complémentarité pour identifier et prototyper une solution à 6 problématiques vécues par des professionnels de santé ou des patients.

Cet événement est le fruit de 6 mois de travail préparatoire pour faire émerger des problématiques auprès de centres hospitaliers, d’instituts de formation en santé, de praticiens libéraux, ou encore de patients. Cinq ateliers d’idéation et plusieurs rencontres ont été organisés pour affiner les problématiques présentées sous forme de défis au Marathon d’innovation en santé. Voir le bilan sur le site Atlanpole Biothérapies.

4 projets ont remporté un accompagnement de 6 mois à 1 an pour poursuivre le développement de leur solution.

1/ Objectif : monitoring sans fil au bloc opératoire ! [ Triple récompense : Prix CCI Nantes Saint-Nazaire, Prix Atlanpole, Prix coup de cœur du jury ]

L’équipe de Rémi Bernardon a imaginé et conçu pendant ces 2 jours de marathon un prototype numérique de dispositif médical pour remédier à la multiplication des câbles liée au suivi des constantes vitales dans les blocs opératoires. Ce dispositif, sans fil, simple d’utilisation, constitué d’un module à usage unique contenant les capteurs pour le monitoring et d’un module réutilisable hébergeant la partie hardware, est conçu pour être positionné sur le torse du patient. Il permettra, à terme, de réduire considérablement le temps d’installation au bloc et les accidents. L’équipe travaille désormais sur la réalisation d’une version physique du prototype en vue de démarrer les premiers tests comparatifs.

2/ Améliorer les conditions d’encadrement des étudiants en Soins Infirmiers et Aide-soignants [ Prix Images & Réseaux ]

Les stages sont régulièrement cités comme étant l’un des facteurs aggravant l’état de santé des étudiants, notamment en soins infirmiers et aide-soignant. La solution développée par l’équipe de Loïc Judeau et Romy Poty permet d’améliorer leurs conditions d’encadrement. Actualisée entre chaque période de stage par les questionnaires de satisfaction remplis par les étudiants, l’application leur donnera accès à toutes les informations nécessaires à leur bonne prise de fonction au sein des services de soins et leur permettra d’alerter facilement leur référent pédagogique ou le service de médecine préventive en cas de difficulté.

3/ Hall santé, le centre dédié à la promotion de la santé [ Prix Nantes Métropole ]

Incarnation physique de la démarche « Hôpital promoteur de santé » initiée en 2018 au CHU de Nantes, le Hall santé, imaginé par l’équipe de Damien Durand et Leïla Moret, sera une structure hospitalière spécialisée dans le développement de l’éducation pour la santé. Ouvert sur la ville, en dehors des murs de l’hôpital, le Hall santé aura pour vocation de mettre en œuvre des programmes de prévention, de promotion et d’éducation pour la santé. Lauréat du prix de Nantes Métropole, le projet pourra être expérimenté en grandeur nature à travers le dispositif Nantes City Lab.

4/ Améliorer notre quotidien avec le cancer de notre enfant [ Prix du CHU de Nantes ]

Après le choc de l’annonce d’un cancer chez leur enfant, les parents sont confrontés au retour à domicile et à la nécessité de réorganiser le quotidien. Le compagnon numérique Mopi prototypé par l’équipe de Mathieu Corvaisier permet d’aider l’enfant à prendre ses médicaments et à évaluer sa douleur de façon ludique et rassurante. Directement relié à l’hôpital, il accompagne également ses parents en regroupant l’ensemble des informations relatives à leur enfant, à son traitement et à son suivi.

En direct du Labo avec Johanna Zoppi (doctorante associée à l’équipe COMBI)

Du 3 au 8 mai, les doctorantes du consortium Mibiogate (projet d’Etude des Barrières Biologiques et leur Microbiote dans le développement de Maladies Chroniques) se sont relayées pour tenir le compte Twitter En direct du Labo.
Le 7, c’est Johanna Zoppi, doctorante au sein des laboratoires TENS, LS2N, et Inrae PhAN qui nous a expliqué son quotidien de recherche entre paillasse et ordinateur. L’objectif de sa thèse est de faire le lien entre la présence de certains micro-organismes et l’état de la barrière de l’intestin selon différentes conditions environnementales (dont un état de stress chronique).
Retrouvez ses tweets ici.

Peut-on deviner en observant le regard d’un conducteur s’il est en train de conduire ou de se laisser conduire par un véhicule autonome ?

Mieux, est-il possible de déterminer que sa pensée est en train de vagabonder ?

La réponse aux deux questions est OUI.

Ceci a été démontré dans deux articles récents de Damien Schnebelen, Camilo Charron et Franck Mars (équipe PACCE), publiés dans Journal of Eye Movement Research et dans Accident Analysis & Prevention.

Commission Entrepreneuriat : Analyse de l’enquête de sensibilisation

Enquête 2021 : « Sensibilisation à l’entrepreneuriat issu de la recherche publique à destination des personnels de recherche » (Données 2020)

La commission entrepreneuriat du Réseau C.U.R.I.E. travaille sur différents chantiers concernant la création de startup issues de la recherche publique. Un groupe de travail chargé de conduire les travaux du volet sensibilisation vous propose l’analyse d’une enquête suite à la collecte des données en 2020.
« Sensibilisation à l’entrepreneuriat issu de la recherche publique à destination des personnels de recherche ».

L’objectif de cette enquête est de questionner les pratiques et les processus de sensibilisation à l’entrepreneuriat mis en place par les acteurs de la recherche publique. Les travaux menés permettront de dégager les meilleures pratiques, mais également de mettre en évidence d’éventuelles entraves aux démarches de transfert de technologies vers la création de startup.

Pour accéder directement à l’analyse et aux recommandations : cliquez ICI
et pour visionner l’infographie : cliquez ICI

Vous pourrez retrouver l’enquête sur l’accompagnement des résultats de recherche vers la création d’entreprise par les valorisateurs français sur votre espace membre.

Si vous souhaitez rejoindre la commission entrepreneuriat du Réseau C.U.R.I.E. vous pouvez contacter Camille Nguyen : camille.nguyen@curie.asso.fr

Retrouvez l’intervention de Damien Eveillard lors de la NBC 2021 : « Approches du vivant à l’ère numérique »

« Qu’il s’agisse de prédire le comportement du vivant pour en prendre le contrôle et établir des probabilités aussi fiables que possibles, ou de volontairement laisser entrer l’imprévisibilité du vivant dans les interactions homme-machine, artiste et chercheur ont un but commun : créer l’étincelle qui permettra de mieux approcher ce vivant, et de rentrer en communication avec lui.

Aux côtés de NSDOS, un artiste qui fait de ses performances musicales des sculptures sonores, et de Damien Eveillard, un bioinformaticien océanographe, plongez dans un univers peuplé d’insectes, de plancton, de bactéries connectées, de méduses, au rythme du mouvement des éléments naturels et de beats techno qui font du bien au corps et à la tête !« 

Retrouvez cette conversation croisée, enregistrée le 11/02/21 lors de la Nuit Blanche des Chercheurs 2021, sur la chaîne Youtube de l’Université de Nantes.

[Replay] Conférence de Frédéric Boyer sur le sens électrique pour la Cité des Sciences et de l’Industrie

Dans le cadre de son cycle de conférences sur les robots en milieux extrêmes, la Cité des Sciences et de l’Industrie en partenariat avec le magazine « Pour la Science » a invité Frédéric Boyer, professeur au sein de l’équipe ReV, à s’exprimer en direct le 14 janvier 2021. Il a présenté les travaux de son équipe sur le sens électrique – un 6ème sens pour la robotique sous-marine, et en particulier le projet européen SubCULTron (essaim de 120 drones bio-inspirés immergés dans la lagune vénitienne pour capter et collecter des données sur les pollutions, la salinité, les courants ou la hauteur du marnage).

Retrouvez cette conférence en replay sur la chaîne Youtube de la Cité des Sciences et de l’Industrie (vidéo, 1h20).

La goélette Tara a quitté le port de Lorient samedi 12 décembre pour débuter sa mission « Microbiomes »

Durant 2 ans, l’équipage scientifique va étudier en Atlantique Sud le microbiome. Les micro-organismes marins ont un rôle majeur dans l’Océan, un rouage fondamental dans la grande machine climatique.

Pour plus d’informations sur l’expédition : https://microbiome.fondationtaraocean.org/

La mission Tara Microbiomes est une mission flagship du projet AtlantECO porté par l’équipe COMBI.

AtlantECO est un projet de recherche ambitieux financé par l’Union européenne pour explorer l’océan Atlantique afin de mieux connaître les régions sous-étudiées de l’Atlantique Sud (comparativement à l’Atlantique Nord). Le projet cartographiera les connaissances nouvelles et existantes sur les microbiomes trouvés dans les rivières, les eaux côtières, l’océan ouvert, les sédiments marins, les déchets plastiques et l’atmosphère. À l’aide d’approches génétiques, d’imagerie et environnementales de prochaine génération, AtlantECO développera des outils de diagnostic et des mesures pour évaluer l’état des microbiomes de l’Atlantique et de leurs services écosystémiques. Il déterminera comment les régions marines et leurs écosystèmes sont connectés en développant des modèles qui tiennent compte des processus dynamiques tels que les panaches fluviaux et la circulation océanique. Couplés aux scénarios climatiques futurs, ces modèles aideront à prédire la migration des espèces, la capacité de l’océan à capturer et stocker le dioxyde de carbone atmosphérique, le transport des polluants, et l’équilibre entre la santé des écosystèmes et les activités humaines.

Plus d’infos sur la page Facebook de la fondation : https://www.facebook.com/fondationtaraocean

Copyright : LS2N 2017 - Mentions Légales - 
 -