Home » Évènement

Séminaire du pôle SLS – invité : Marcos Dias De Assunçao

Marcos Dias De Assunçao, chercheur Inria invité par l’équipe STACK, animera un séminaire sur le site de l’IMT Atlantique, jeudi 14 novembre 2019 à 10h en Amphi Besse.
Title: Reinforcement Learning for Reconfiguring Data Stream Processing Applications on Edge Computing.

Abstract:
Distributed Stream Processing (DSP) applications are increasingly used in new pervasive services that process enormous amounts of data in a seamless and near real-time fashion. Edge computing has emerged as a means to minimise the time to handle events by enabling processing (i.e., operators) to be offloaded from the Cloud to the edges of the Internet, where the data is often generated. Deciding where to execute such operations (i.e., edge or cloud) during application deployment or at runtime is not a trivial problem. In this talk I will discuss how Reinforcement Learning (RL) and Monte-Carlo Tree Search
(MCTS) can be used to reassign operators during application runtime. I will describe an optimisation to an MCTS algorithm that achieves latency similar to other approaches, but with fewer operator migrations and faster execution time. In the second part of the talk, I will explain how we consider multi-objective RL reward considering metrics regarding operator reconfiguration, and infrastructure and application improvement.

Short-bio:
Marcos Dias de Assuncao is an Inria Starting Researcher at Avalon, LIP, ENS Lyon. Prior to joining Inria, he was a research scientist at IBM Research in Sao Paulo. He obtained his PhD in Computer Science at the University of Melbourne in Australia (2009). Marcos has over 19 years of experience in research and development in distributed systems and networks, has published over 60 papers, deposited more than 20 patents applications, and contributed to the design and development of several software systems. His current topics of interest comprising deep reinforcement learning to address resource management problems in edge and cloud computing and fault tolerance for distributed data stream processing applications. He also intends to design solutions that facilitate the execution of machine-learning pipelines on edge computing.

Séminaire du pôle SLS – invité : Yann-Gaël Guéhéneuc (Concordia University)

Yann-Gaël Guéhéneuc est Professeur au sein du Centre de recherche interuniversitaire sur les humanités numériques (CRIHN) à Concordia University, et titulaire de la chaire Empirical Software Engineering for Internets of Things.

Il animera un séminaire lundi 6 mai 2019 à 14h dans l’amphi du bâtiment 34 sur le site FST.

Résumé : The IoT creates opportunities for many, novel applications. However, it also create issues due to the fragmentation of the hardware and software running (on) the IoT. This fragmentation makes it difficult to integrate the diverse technologies of the various objects found in IoT systems. Diverse technologies induce interoperability issues while designing and developing various services and applications, hence, limiting the possibility of reusing the data, more specifically, the software (including frameworks, firmware, APIs, user interfaces) as well as of facing issues, like security threats, when developing new applications. Various objects have different capabilities in terms of memory, processing power, and connectivity. In this presentation, we highlight issues due to the lack of interoperability among technologies developed for IoT systems. We also provide guidelines for researchers and practitioners developing IoT systems for new applications. Within the Evidence-based Software Engineering paradigm, we report a SLR of both IoT interoperability issues and the state-of-practice of IoT technologies in the industry, highlighting the integration challenges related to the IoT. We also introduce a possible research avenue to solve these issues through the miniaturization of software systems running (on) the IoT systems. Software miniaturization promises that developers could « write once and run everywhere » their software, shielding them from the IoT fragmentation.

INFORSID 2018 : appel à communications

Après l’appel à IEEE RCIS, veuillez trouver ci-après l’appel à soumissions pour la conférence INFORSID que le LS2N organise en même temps. Ces deux événements se dérouleront conjointement du 28/29 au 31 mai 2018 à La Cité des Congrès.
Tout en étant ouverts à leurs thématiques habituelles, RCIS met l’accent sur les défis de l’entreprise du futur et INFORSID s’intéresse aux travaux visant à faire évoluer les SI pour accompagner la transformation des organisations à l’ère de l’innovation numérique.

Calendrier :
Réception des articles : 5 février 2018
Notification aux auteurs : 3 avril 2018
Réception des textes définitifs : 17 avril 2018
Dates du congrès : 28-31 mai 2018

Présidente du Comité Scientifique : Isabelle Wattiau (ESSEC Paris)
Responsable Forum Jeunes Chercheurs : Thomas Polacsek (ONERA Toulouse)
Présidents Comité d’Organisation : Dalila Tamzalit (LS2N, University of Nantes), Alain Bernard (LS2N, Centrale Nantes, France)

Résumé :
A l’heure où les organisations, et plus généralement la société, vivent de grandes transformations largement dues aux nouvelles technologies, les systèmes d’information (SI) sont le socle sur lequel s’appuient tous leurs processus. Les entreprises les plus dynamiques s’appuient sur des SI de plus en plus multiformes au sein desquels les réseaux sociaux jouent un rôle bidirectionnel pour mieux comprendre et capter les besoins des clients et diffuser des informations instantanément et tous azimuts. Néanmoins, ces opportunités supposent une capacité à capter, stocker et analyser toutes ces informations. La prise de décision doit être de plus en plus rapide en dépit de la complexité du contexte. La créativité repose ainsi sur une connaissance fine et multi-facettes de ce contexte. Saisir ces opportunités est incontournable pour la survie des entreprises. Toutefois, le déploiement de ces nouveaux SI génère aussi des risques juridiques, sociaux, environnementaux et financiers, rendant la sécurité des SI prégnante dans les préoccupations des directions des systèmes d’information (DSI). Les données massives que les SI doivent engranger sont elles aussi un sujet brûlant d’actualité et empreint de complexité.
Depuis 1982, le congrès annuel INFORSID (INFormatique des ORganisations et Systèmes d’Information et de Décision) constitue le lieu d’échange privilégié entre chercheurs et praticiens pour identifier et explorer les problématiques, les opportunités et les solutions que les SI apportent ou subissent. C’est aussi l’occasion de partager et de diffuser les expériences de mise en œuvre des méthodes, modèles, outils et solutions liées aux nouvelles technologies. Les SI sont omniprésents au sens où aucun domaine d’activité n’y échappe. Cependant, dans certains secteurs (santé, finance, agriculture, environnement, etc.), les problématiques SI méritent des efforts spécifiques ou rendent saillants certains aspects.
En 2018, le congrès INFORSID portera une attention particulière aux travaux visant à faire évoluer les SI pour accompagner la transformation des organisations à l’ère de l’innovation numérique, tout en restant ouvert à ses thématiques habituelles.
En 2018, le congrès INFORSID se tiendra à Nantes du 28 au 31 mai 2018. Il sera organisé conjointement avec la douzième conférence IEEE RCIS (Research Challenges in Information Science). Nous sollicitons, comme chaque année, la présentation de travaux de recherche récents, de développements industriels et d’expériences significatives dans le domaine de l’ingénierie et de la gouvernance des systèmes d’information. Les articles doivent être inédits, non soumis à d’autres conférences ou journaux (à l’exclusion en parallèle d’une soumission à RCIS 2018, voir plus bas), et s’inscrire dans l’une des trois catégories suivantes :

  • Articles centrés solutions : ces articles présentent une problématique de recherche pour laquelle de nouvelles solutions ou des évolutions significatives de solutions existantes sont décrites. Un article de ce type devrait inclure une validation préliminaire de la solution proposée.
  • Articles d’évaluation : ces articles évaluent des situations problématiques ou bien des solutions qui ont été proposées au moyen d’approches scientifiques telles que les études empiriques, les expériences, les études de cas, les simulations, etc.
  • Articles d’expériences industrielles : ces articles présentent des problèmes ou des défis rencontrés en pratique et relatent des cas de succès ou d’échec ou sont des rapports d’expérience de pratique dans une organisation.

Les thématiques visées sont les suivantes (sans que cette liste ne soit exhaustive) :
– SI ET SCIENCES DE CONCEPTION (DESIGN SCIENCE) : Ingénierie dirigée par les modèles, nouveaux paradigmes de modélisation, rétro-ingénierie et ré-ingénierie des SI, co-conception des SI, transformation, réutilisation, évolution.
– SI ET DONNEES MASSIVES (BIG DATA) : Conception et ingénierie des bases de données NoSQL, stockage et distribution des données (datastores, multistores, etc.), ingénierie des données liées (linked data), SI et Internet des objets, paradigmes de traitements massifs de l’information (map/reduce, in-memory, blockchains).
– GOUVERNANCE ET MANAGEMENT DES SI : Gestion des risques, audit, qualité des SI, gouvernance de l’information, reconfiguration des SI, alignement des SI à la stratégie de l’entreprise, management de projet SI, agilité, SI interorganisationnels, e-business, SI mobiles et ubiquitaires.
SECURITE DES SI, RESPECT DE LA VIE PRIVEE ET ETHIQUE : Sécurité organisationnelle, SI résilients, sécurité d’accès à l’information, sécurité à la conception ( » privacy by design « ), données ouvertes, données personnelles.
– SI ET SCIENCE DES DONNEES : Analytique, Business Intelligence, ingénierie des systèmes décisionnels, entrepôts et lacs de données, bases de données multidimensionnelles et OLAP, fouille dans les données massives (data mining, big mining), SI et fouille (intention mining, process mining, web mining, text mining), analyse des sentiments, apprentissage (deep learning), aide à la décision, SI et visualisation.
– SCIENCE DES SERVICES, INGENIERIE DES PROCESSUS ET SI : Méthodes pour l’ingénierie de SI à base de services, ingénierie des exigences, Processus d’ingénierie et d’exploitation de services, Architectures et outils pour les services, SI et services numériques, e-services, modélisation et cartographie des processus, orchestration de processus, business process management, Enterprise Resource Planning (ERP).
– INGENIERIE DES DOCUMENTS ET DES CONNAISSANCES : Modélisation et méta-modélisation des documents, recherche d’informations, médiation de sources d’information, informations multimédia et gestion de contenu, systèmes de recommandation, réseaux sociaux et SI, ontologies, knowledge management.
– SI ET INTERACTION HUMAINE : production participative (crowd sourcing), réalité augmentée et SI, jeux sérieux pour les SI, interface homme-machine, SI et médiation, usages du SI, SI et accessibilité, SI et handicap, adaptation des SI.
– ENSEIGNEMENT ET RECHERCHE EN SI : Modélisation, méta-modélisation, artifact, évaluation de la recherche, méthodes d’évaluation, méthodes de recherche en SI, SI pour les MOOC.
– SI ET ENTREPRISES DU FUTUR : Expériences SI du futur, développement durable, SI et PME, innovation digitale, entreprise 4.0, SI et bien-être au travail.
– SYSTEMES D’INFORMATION DEDIES : Environnement, usine 4.0, ville intelligente, développement durable, santé, biologie, éducation, aéronautique, productique, commerce, marketing, banque…

Les articles sont limités à 16 pages et devront se conformer au modèle Hermès-Lavoisier :
* Feuille de style Word : https://isi.revuesonline.com/revues/feuilledeStyle_ARL.doc
* Feuille de style LaTeX : https://isi.revuesonline.com/revues/Hermes-Journal_V4_2014.zip
Les articles doivent être soumis en format PDF sur le site EasyChair via le lien https://easychair.org/conferences/?conf=inforsid2018

Un appel à ateliers est diffusé séparément.
Un Forum « Jeunes Chercheurs » sera également associé à cette édition, avec un appel également diffusé séparément.

SOUMISSION :
Une double soumission séparée officielle aux conférences RCIS et INFORSID est autorisée ; en cas d’acceptation à RCIS, l’article soumis à INFORSID, ne sera pas pris en considération.
La langue officielle du congrès est le français. Toutefois le congrès est ouvert aux contributions de langue anglaise.

EVALUATION ET PUBLICATION :
Tous les articles seront évalués par trois lecteurs du Comité de programme. Les articles sélectionnés seront publiés dans les actes du congrès et feront l’objet d’une présentation.
A l’issue du congrès, les meilleurs articles seront sélectionnés pour un numéro spécial soit de la revue « Ingénierie des Systèmes d’Information, Hermès – Lavoisier « , soit de la revue « Document Numérique, Hermès – Lavoisier ». Les auteurs seront alors invités à rédiger une version étendue de leur article pour la soumettre à un comité de lecture spécifique.

Soutenance de thèse de Yunbo LI

Yunbo Li (équipe ASCOLA) soutiendra sa thèse intitulée « Thématique de l’allocation de tâches virtualisées dans les centres de données partiellement alimentés par des énergies renouvelables »

lundi 12 juin 2017 à l’IRISA/INRIA Rennes, salle Métivier.

Jury : Jean-Marc Menaud (Directeur thèse), Anne-Cécile Orgerie (co-encadrante, IRISA), Patricia Stolf (rapporteur, IRIT), Pascal Bouvry (rapporteur, Université du Luxembourg), Laurent Lefevre (INRIA), Romain Rouvoy (Université de Lille)

Copyright : LS2N 2017 - Mentions Légales - 
 -