Home » Posts tagged "bioinspiration"

Création du GDR 2088 « Biomimétisme et Bioinspiration » BIOMIM

Le CNRS (section 11 du Comité national) a approuvé la demande de création du GDR2088 « Biomimétisme et Bioinspiration » BIOMIM à compter du 1er janvier 2020 pour une période de 5 ans.

  • Directeur : Frédéric Guittard, Université Nice Côte d’Azur
  • Directeur adjoint : Damien Chablat (équipe ReV)

Les domaines scientifiques de ce GDR vont de la chimie à la physique en passant par la physicochimie, la biologie ou la robotique mais dont l’ensemble des acteurs se rejoignent pour parler d’un même défi. L’originalité de la démarche est donc l’imbrication de l’ensemble de ces domaines pour servir des axes ou défis scientifiques. Ce GDR se veut avant tout interdisciplinaire. Les défis scientifiques et défis sociétaux ont été établis à la suite de la concertation avec l’ensemble des chercheurs et laboratoires de recherche concernés.

Les défis scientifiques :

  • Sentir, ressentir, percevoir (capteur, biocapteur, reconnaissance, intégration du signal dans matière, …)
  • Processus de transformation biomimétique, biosynthèse, processus naturel, …
  • Déplacement, mouvement (robot, insecte artificiel, biorobotique, biomécanique, furtivité, …)
  • Structure (nano, micro, macro, autoassemblage 2D-3D, architecture moléculaire, système poreux, hybride poreux, membrane, bio-squelette, surface LbL, miniaturisation, métamatériaux, méta-surface, protection, blindage, allègement des structures…)
  • Catalyseur, processus catalytique (enzyme protéine, …), énergie et stockage (photosynthèse, biopile…)
  • Matériaux bioinspirés (Biopolymères, polymères biosourcés, polymères ioniques, chimie marine, biocolle, emprunte moléculaire, …)
  • Biomatériaux (biofilm, antibactérien, biocontaminant, ingénierie des tissus, capteurs bioinspirés, bio-impression 3D, …)

Les défis sociétaux :

  • Mobilité (déplacement, transport, mouvement, …)
  • Habitat (matériaux, fluide, écoulement fluide, contrôle, régulation, structure)
  • Santé (Antibactérien, biofilm, …)
  • Energie (production, procédé, stockage, …)
  • Ville intelligente (capteur, autorégulation, intégration signal, traitement donnée, …)
  • Communication et traitement du signal
  • Environnement (bioressource, biopolymère, dégradation, pollution, écosystème …)

Retour sur le salon « Bio’mim Expo » à la Villette

Matthieu Furet, doctorant en 3ème année sous la direction de Philippe Wenger dans l’équipe ReV, a participé fin octobre avec Anick Abourachid du MNHN au salon « Bio’mim Expo » à la Villette à Paris, pour faire de la diffusion autour du projet ANR « Avineck ».

Ce salon, qui s’adresse surtout aux entreprises qui s’inspirent de la nature pour innover (biomimétisme) connaît une forte fréquentation, avec près de 4000 visiteurs.

Matthieu et Anick Abourachid ont pour leur part participé au « Bio’mim Lab show » : en 30 minutes, sur une scène au milieu du salon, ils ont présenté et échangé sur leurs thématiques de recherche devant une vingtaine d’auditeurs.
Anick a d’abord essayé de déconstruire les idées reçues sur les cous des oiseaux en expliquant que tous les oiseaux ont un long cou caché sous les plumes. Puis elle a montré les propriétés intéressantes des oiseaux (performances cinématiques, dynamiques). Matthieu a enchaîné en expliquant que ces performances intéressent les roboticiens, d’où l’idée de cette collaboration. Il a parlé de ses travaux pour la conception de robots innovants s’inspirant de la nature, et a fait une démonstration avec le prototype. Son sujet de thèse s’inscrit dans cette problématique : Modéliser et concevoir des systèmes robotiques innovant s’inspirant des cous d’oiseaux et utilisant le principe de tenségrité.

Copyright : LS2N 2017 - Mentions Légales - 
 -