Home » évènement

Webinaire : l’IA pour toutes et tous, au service de la Santé et de l’Industrie : enjeux et défis

Initialement prévu à la Cité le lundi 30 novembre dans le cadre des Journées Scientifiques annulées en raison des mesures sanitaires, le colloque s’adapte au contexte particulier et propose de maintenir l’échange avec un programme allégé et digital. L’Université de Nantes vous invite à suivre en ligne son colloque interdisciplinaire dédié à « L’Intelligence Artificielle pour toutes et tous, au service de la Santé et de l’Industrie : enjeux et défis ». Un événement qui se place dans le cadre du nouveau projet AIby4 qui vise à soutenir la recherche interdisciplinaire en intelligence artificielle sur le site nantais. Il est ouvert au plus grand nombre, chercheurs, professionnels, étudiants mais aussi grand public, sur inscriptions dans la limite des places disponibles.

Lundi 30 novembre 2020 de 14h00 à 17h30

Journées Scientifiques de l’Université de Nantes – Colloque « L’IA pour tous, au service de la Santé et de l’Industrie : enjeux et défis »

À l’occasion de la 13e édition des Journées Scientifiques, qui auront lieu le 30 novembre 2020 (initialement prévues le 29 mai 2020) à La Cité des Congrès, l’Université de Nantes organise un colloque interdisciplinaire dédié à « L’Intelligence Artificielle pour tous, au service de la Santé et de l’Industrie : enjeux et défis ».

En collaboration avec ses partenaires académiques, laboratoires et industriels, cet événement est une occasion unique de présenter un panorama des différents projets de recherche et initiatives scientifiques menés à Nantes. Axée sur l’humain et orientée vers deux champs d’application majeurs que sont la Santé et l’Industrie du Futur, nous verrons comment ces approches sont à même de favoriser une recherche interdisciplinaire de pointe sur des questions émergentes dans le domaine de l’intelligence artificielle Nous nous intéresserons plus particulièrement aux :

• Applications médicales et industrielles : Génomique, imagerie médicale, données cliniques et de soins, usine du futur, robotique, matériaux du futur, villes intelligentes
• Méthodes d’apprentissage et de modélisation automatique : Deep Learning, réseaux bayésiens, analyse de données topologiques, traitement du signal, vision par ordinateur, traitement du langage naturel
• Enjeux éthiques sociétaux : Algorithmes discriminants, acceptabilité et impact social de l’IA, réglementation et RGPD, gouvernance transparente des données et des algorithmes, enseignement de l’IA

Plus d’infos.

Haold Mouchère (équipe IPI) animera ce colloque pour le LS2N

Lancement de la Revue Ouverte d’Intelligence Artificielle (ROIA) : la rédactrice en chef est Pascale Kuntz

Pendant plus de 30 ans, une revue -appelée Revue d’Intelligence Artificielle (RIA)- a permis de publier en français des articles couvant de nombreux champs scientifiques de l’Intelligence Artificielle (IA). Son histoire témoigne des évolutions de l’IA, de ses interactions avec d’autres disciplines, et aussi de la variété des applications de l’IA dans le milieu socio-économique. À l’origine RIA était hébergée par l’éditeur Hermès, puis suite à une vente, par les éditions Lavoisier. En 2019, une revente a conduit RIA à passer sous le contrôle de l’IIETA (International Information and Engineering Technology) basée à Edmonton au Canada. Les conditions de cette revente[1] ont conduit le comité de rédaction, attaché tant à la publication en langue française qu’à un processus rigoureux d’évaluation des articles sans transaction financière, à démissionner. S’est alors posée la question de la pertinence de l’existence d’une revue francophone de qualité. Sans contradiction avec les diffusions en anglais qui accompagnent aujourd’hui la visibilité internationale de la recherche en IA, deux arguments majeurs se sont ajoutés à la longévité de la revue RIA pour montrer l’intérêt d’un périodique en langue française dans ce domaine :

1/ La vitalité de la recherche française dans les différents champs de l’IA

2/  Le développement de l’IA dans l’espace francophone.

Le 1er numéro de la revue est sorti le 14 septembre. Retrouvez le préambule en ligne.

Page web de la Revue : https://roia.centre-mersenne.org/


[1] https://www.franceculture.fr/medias/la-revue-francaise-de-reference-en-matiere-dintelligence-artificielle-est-elle-passee-sous-controle

Brain & Breakfast #4 – Intelligence artificielle : La machine est-elle plus intelligente que l’homme ?

Rendez-vous le vendredi 20 mars 2020 à partir de 9h15 à la Cafet’Sciences, pour le dernier Brain & Breakfast, petit déjeuner scientifique, de l’année universitaire sur le thème de l’intelligence artificielle.

L’intelligence artificielle peut-elle être… intelligente ?

Aujourd’hui, l’intelligence artificielle est annoncée partout : elle permet aux voitures d’être autonomes, aux logiciels de battre les humains à la plupart des jeux, aux médecins de mieux diagnostiquer. Les villes deviennent intelligentes, nos maisons sont connectées, les entreprises discutent avec nous par l’intermédiaire de robots…

Autour de la Chaire Unesco en Ressources Educatives Libres de l’Université de Nantes nous étudions les interactions entre intelligence artificielle et éducation. Celles-ci s’analysent dans les deux sens :

  • Peut-on utiliser l’IA pour améliorer l’éducation ? C’est par exemple ce que nous essayons de faire au sein du projet européen X5-GON qui cherche à analyser automatiquement les ressources éducatives libres du monde entier, quels que soient les thèmes, les supports, les langues, les domaines et les cultures. A partir de cette analyse il est ensuite possible de recommander un cours, d’organiser les cours par difficulté croissante et de proposer des chemins d’apprentissage.
  • Peut-on (et doit-on) se préparer à un monde dans lequel de nombreuses décisions seront prises par l’IA ? Et en premier lieu, comment préparer les enseignants ? Nous avons travaillé au niveau national dans le contexte de Class’Code, pour la formation des enseignants, et au niveau international avec l’Unesco, pour préparer une série de recommandations.

Intervenants :

  • Frédérique Krupa est Professeure à l’Ecole du Design de Nantes, Directrice du Human Machine Design Lab et s’intéresse à nos interactions avec l’IA
  • Victor Connes est Doctorant au LS2N et son travail, dans le cadre du projet européen X5-GON, consiste à construire des modèles à partir desquels il est possible d’inférer de nouvelles connaissances.
  • Bastien Masse est coordinateur de la Chaire Education Ouverte et Intelligence Artificielle et coordinateur national de l’association Class’Code qui vient juste de sortir le MOOC IAI.
  • Colin de la Higuera est titulaire de la Chaire Unesco en REL.

Plus d’infos.

Café-débat organisé par le Cluster FAME sur les systèmes d’aide à la décision en santé

Le cluster FAME organise un café-débat le 19 mars à 18h à la Buvette Nantes, 40 quai Malakoff.

L’intelligence artificielle peut-elle aider le médecin dans ses choix ?

Les systèmes d’aide à la décision sont des outils informatiques capables de traiter l’ensemble des caractéristiques d’un patient et ont pour objectif d’assister les professionnels de santé dans le diagnostic, le choix thérapeutique et le pronostic. A la fois porteurs d’espoir et sources de crainte, les outils d’aide à la décision soulèvent de nombreuses questions.

Quels sont les intérêts clinique et humain des logiciels d’aide à la décision ? Quelle sera l’autonomie du médecin si leur usage devient systématique ? Qui est responsable en cas d’erreur ? Comment le droit régule-t-il la décision médicale et le développement de l’assistance par intelligence artificielle ?

Intervenants :
1) Pr Jérôme Rigaud – Chef du Service d’Urologie au CHU de Nantes, Directeur de l’École de Chirurgie et de Pratiques Interventionnelles de Nantes
2) Dr Grégoire Hinzelin – Neurologue à la Polyclinique de l’Atlantique, administrateur chargé du numérique à l’Institut de Cancérologie de l’Ouest
3) Odile Bellenguez-Morineau – Enseignant-Chercheur à IMT-Atlantique, membre du Laboratoire des Sciences du Numérique de Nantes
4) Paul Véron – Maître de conférence en droit privé à la faculté de droit et de sciences politiques de Nantes, membre du laboratoire Droit et Changement Social

Voici le lien de l’événement : https://www.meetup.com/fr-FR/Nantes-Medtech/events/268953010/

L’équipe nantaise lauréate du Hackathon F’AI’R Education (AI for the Common Good)

Félicitations à l’équipe nantaise composée d’Aniss Bentebib, Camille-Amaury Juge et Vincent Kowalski qui vient de remporter le « AI for the Common Good: F’AI’R Education Hackathon » qui s’est disput à Paris fin février. L’événement était organisé par l’Ambassade du Royaume-Uni en France et a réuni 10 équipes de 4 pays européens, après avoir eu des rounds de qualification auxquels ont participé plus de 250 étudiants de Londres, Osnabrück, Ljubljana et Londres.

Belle performance également de l’équipe composée de Mohamed Reda Marzouk , Sofiane Elguendouze et Timothee Poulain, tous stagiaires au LS2N qui prend la 3ème place ainsi que le prix « Wow » !

A souligner le fantastique travail des coachs, préparateurs et co-organisateurs Walid Ben Romdhane et Victor Connes, du LS2N.

L’objectif du hackathon était de proposer des applications IA liées aux objectifs de développement durable définis par les Nations-Unies. Nos vainqueurs ont proposé un enseignant virtuel capable de répondre aux questions des étudiants, de leur proposer des ressources éducatives libres mais aussi d’intégrer des communautés d’apprenants dans plus d’une centaine de langues.

Retour sur l’apéro numérique du 18/09/18 sur l’intelligence artificielle avec F. Trichet et C. de la Higuera

Francky Trichet (Adjoint au Maire de Nantes & Conseiller Métropolitain Innovation et Numérique) et Colin de la Higuera (Professeur des Universités au sein de l’équipe TALN) ont participé lundi 18 septembre 2018 au 8ème apéro numérique organisé au bar Le Ferrailleur dans le cadre de la Nantes Digital Week 2018.

François Montupet était également entouré de Claude de Loupy, CEO de Syllabs (start-up parisienne spécialisée dans l’analyse sémantique), et Thomas Gouritin, Youtubeur créateur du projet « Regards connectés« , et auteur en particulier du documentaire « Regards sur l’intelligence artificielle » (vidéo de 50 min).

Retrouvez le replay sur la page FB du Ferrailleur : . Attention, le live ne commence qu’à 11min30 !

: Les Studios Bellarue 17

📷 : Blackstage Photography

Retour sur la conférence de clôture du cycle IA à Stéréolux : « Quel futur pour l’intelligence artificielle ? »

Le 14 décembre 2017, Florian Richoux (équipe TASC) a animé la conférence de clôture du cycle sur l’IA proposé par Stéréolux.

Un soixante de personnes s’étaient déplacés pour assister à cette présentation d’un peu plus d’une heure. Les avenirs possibles et impossibles de l’IA dans 10 ans d’un point de vue scientifique et technique ont été abordés. Florian a également parlé d’IA, d’art et de créativité : ce que l’on arrive à faire aujourd’hui et vers quoi on tend certainement. Une conclusion assez large a permis de lancer des questions autour de l’IA dans la société (éthique, droit, travail, etc).

Retouvez :

  • la captation vidéo de l’événement sur la chaîne Youtube du Labo Arts et Tech de Stéréolux
  • le podcast de la conférence sur le site de la radio SUN (Le Son Unique à Nantes).

Retour sur la participation de Florian Richoux à « Pint of Science » à Nantes

 » Mercredi 17 mai, j’ai participé à l’événement Pint of Science. Il s’agit d’un festival mondial qui a lieu du 15 au 17 mai 2017, où des chercheurs et des curieux se retrouvent dans un bar pour parler science. L’idée est de vulgariser un domaine de recherche actuel, en partant du principe qu’aucun pré-requis n’est nécessaire pour suivre les conférences. Celles-ci doivent être le plus interactives possible, laissant une majeure place aux questions, discussions et démos.

Concrètement, on m’a demandé de parler d’intelligence artificielle (IA) dans les jeux pendant ~ 20 / 30 minutes, de manière informelle une pinte de bière à la main (consommations offertes pour le conférencier). Environ 35 personnes de 20 à 60 ans étaient présentes, pas forcément scientifiques mais toutes curieuses : j’ai eu droit à un raz-de-marée de questions et d’échanges ; ce qui fait qu’au total, j’ai parlé pratiquement 1h30.

J’ai aimé le challenge de parler de sa recherche quotidienne au plus grand nombre, en gardant (du moins je l’espère) mon discours compréhensible et attractif. C’est un exercice que l’on peut mettre à profit pour sa pédagogie. C’est aussi un moyen de rencontrer des gens : il y avait dans la salle un professeur du lycée Clemenceau qui est venu me voir à la fin de ma présentation, pour me demander si j’étais d’accord pour redonner une présentation similaire aux lycéens de Clemenceau suivant le cours d’ISN (la fameuse nouvelle spécialité
d’informatique au lycée), ce que j’ai bien sûr accepté.

Pint of Science est un événement annuel, alors l’an prochain, pourquoi pas vous ? « 

Copyright : LS2N 2017 - Mentions Légales - 
 -