Home » News » Archive by category "Prix et distinctions"

Le projet TIRREX est lauréat de l’AMI EquipEx+

Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et Guillaume Boudy, secrétaire général pour l’investissement ont annoncé dans un communiqué de presse le 18/12/20 que le projet TIRREX (Technological Infrastructure for Robotics Research of Excellence) faisait partie des 50 lauréats (sur 135 dépôts) de l’appel à manifestations d’intérêt “équipements structurants pour la recherche – ESR / EquipEx+“.

TIRREX est le fruit de plusieurs années de recherche et de réflexion dans le domaine de la robotique. Il vise à développer de nouvelles plateformes emblématiques en robotique avec une coordination nationale pour leur accès et leur développement. Le projet rassemble tous les acteurs majeurs de la recherche académique française en robotique (CNRS, INRIA, CEA, INRAE) avec 19 partenaires. Il s’articule autour de 6 axes thématiques : Robotique humanoïde, Robotique XXL, Micro-Nano robotique, Robotique terrestre autonome, Robotique aérienne et Robotique médicale, et des axes transverses : Prototypage & Conception et Manipulation, conçus pour irriguer les axes thématiques. Amenant l’ouverture à un niveau jamais atteint en robotique, un 3ème axe transversal se concentrera sur l’infrastructure ouverte. Il vise à garantir, à normaliser l’accès et le caractère libre des données, des logiciels et des publications produites (FAIR data et logiciels open source).
Au-delà de l’intérêt scientifique de cette infrastructure pour la recherche en robotique, TIRREX s’appuie également sur le soutien de plus de cinquante entreprises ou réseaux d’entreprises, soulignant son intérêt économique majeur.

Le porteur local est Stéphane Caro, aidé de Benoit Furet.

Quelques données chiffrées :

Coût complet : 41,6M€
Aide demandée : 12,8M€ + 1M€ (8% FG) = 13,8M€
Apport : 27,8M€
19 partenaires (tutelles) dans le projet : 9 partenaires bénéficiant de fonds, 10 impliquant du personnels /et des cofinancements
23 laboratoires de recherches impliqués en tant que partenaires majeurs des plateformes
32 laboratoires partenaires de ce projet au total (23+9 autres) représentant 222 personnes (168 EC + 54 Ingénieurs) impliquées et potentiellement 750 utilisateurs en comptant les collègues.
Engagement de la part du CNRS et de l’INRIA sur les postes d’ingénieurs en développement du projet.
Soutiens :
26 de la Recherche (CNRS, CEA List, INRIA, GDR Robotique…)
15 de notre écosystème (Ministère des Armées, RobAgri, FFC Robotique…)
40 d’industriels (Airbus, Bouygues, Eiffage, PSA, Renault, Safran, Thales…)

Félicitations à Elaheh MALEKI (ancienne doctorante IS3P) pour son prix de thèse AFIS

Lors du Forum de L’AFIS (Association Française d’Ingénierie Système) qui s’est tenue les 9 et 10 décembre 2020, Elaleh Maleki s’est vue décerner un prix pour sa thèse remarquable sur des travaux autour de l’Ingénierie Système.

Ancienne doctorante au sein de l’équipe IS3P sous la responsabilité d’Alain BERNARD (directeur de thèse) et Farouk BELKADI (co-encadrant), Elaheh MALEKI avait soutenu sa thèse intitulée “Un modèle sémantique basé sur l’ingénierie des systèmes pour supporter le cycle de vie des systèmes “Produit-Service”, en 2018.

Félicitations à Assia Mahboubi pour la prestigieuse bourse ERC !

Assia Mahboubi, membre de l’équipe-projet Gallinette au centre Inria de Rennes vient de remporter une bourse ERC (European Research Council) Consolidator Grant 2020.

Grâce à ce soutien, elle pourra consolider son équipe et avoir un impact considérable sur les mathématiques calculatoires en poursuivant les travaux du projet FRESCO (fast and reliable symbolic computation for computer-aided mathematics). La présentation du projet a eu lieu lors du dernier CSI plénier (elle annexée au compte-rendu sur le wiki).

Plus d’infos ici !

_____________________________________________________________________

En 2020, le Conseil européen de la recherche (ERC) financera 327 chercheurs et chercheuses en Europe à travers ses “ERC Consolidator grants”, pour un montant total de 655 millions d’euros tirés du programme cadre H2020. Ces bourses, qui soutiennent le meilleur de la recherche exploratoire dans trois grands domaines – sciences humaines et sociales, physique et ingénierie et sciences de la vie – récompensent des porteurs de projets en Europe ayant obtenu leurs doctorats 7 à 12 ans auparavant. Les bourses “consolidators” (jusqu’à 2,75 millions d’euros) se situent entre les bourses “starting” (jusqu’à 2 millions d’euros) – 2 à 7 ans après le doctorat – et “advanced” (jusqu’à 3,5 millions d’euros) qui visent les chercheurs confirmés. Elles sont attribuées une fois par an pour une durée de 5 ans à des scientifiques issus de tous les pays du monde, mais devant accomplir leurs travaux de recherche dans un pays européen ou associé. Cette année, 37 % des bourses ont été accordées à des femmes chercheuses, la proportion la plus élevée depuis le début du programme Consolidator. (information CNRS Hebdo du 09/12/20)

H2020 : Beau palmarès pour le projet ROCABLE

Le projet “ROCABLE – Towards Safe and Collaborative Cable-Driven Parallel Robots“, soumis mi-juillet dans le cadre de l‘appel à projets COVR a été accepté.

Ce projet, coordonné par Stéphane Caro, implique les équipes RoMaS, ReV et OGRE du LS2N, ainsi que l’IRT Jules Verne, Eiffage Énergie Systèmes – Clemessy, et INRIA Sophia-Antipolis.

Le projet ROCABLE aborde les questions de sécurité spécifiques aux Robots Parallèles à Câbles (RPC), une classe de robots parallèles dont la plate-forme mobile est reliée à une base fixe par des câbles. La nature non rigide, de faible masse et élastique des câbles pose aux RPC des problèmes de sécurité uniques. De plus, l’absence de normes et d’études de sécurité sur les RPC est un obstacle important à l’adoption des RPC dans l’industrie. Les objectifs du projet COV-R ROCABLE sont de :

  1. Déterminer les normes et directives pertinentes pour utiliser des RPC coexistant avec les opérateurs humains ;
  2. Faire part aux partenaires de COV-R des aspects nouveaux concernant les RPC qui pourraient être soumis aux autorités de régulation ;
  3. Utiliser les protocoles existants définis par les partenaires de COV-R et les appliquer lorsque pertinents à COV-R ROCABLE
  4. Développer des fonctions logicielles/matérielles liées à la sécurité pour gérer l’arrêt d’urgence des RPC ;
  5. Analyser les risques et fournir des solutions de secours (redondance d’actionnement, limites de l’espace de travail, facteurs de sécurité plus importants et inspection).

Les résultats du projet COV-R ROCABLE rapprocheront les robots parallèles à câbles du marquage CE.

Félicitations à Zhongmou Li pour son Best Student Paper Award à la conférence ROMANSY 2020 !

Zhongmou Li, doctorant au sein de l’équipe ARMEN, a obtenu le Best Student Paper Award lors du 23ème CISM IFToMM Symposium on Robot Design, Dynamics and Control (en ligne exceptionnellement cette année),

L’article avec lequel il concourait s’intitule : “Dynamic Modeling and Controller Design of a Novel Aerial Grasping Robot”.

Le papier de F. Zaccaria, S. Briot, M.T. Chikhaoui, E. Idà and M. Carricato “An Analytical Formulation for the Geometrico-static Problem of Continuum Planar Parallel Robots” a quant à lui été finaliste du Best Research Paper Award.

Voir les proceedings.

Marceau Métillon (équipe RoMaS) ravit la 2ème place au concours ASME SMRDC !

Nous apprenions début juillet que Marceau, doctorant au sein de l’équipe RoMaS (ANR CRAFT) était finaliste du concours ASME SMRDC. Cf. https://www.ls2n.fr/marceau-metillon-equipe-romas-est-finaliste-du-concours-asme-smrdc/

Les résultats sont tombés : Marceau a obtenu le 2ème prix pour sa publication “Novel Design for A Cable-Driven Parallel Robot with Full-Circle End-Effector Rotations” ! Voir : https://sites.google.com/view/2020smrdc/smrdc-2020-final

Félicitations à lui !

Marceau Métillon (équipe RoMaS) est finaliste du concours ASME SMRDC

Durant son master, Marceau a travaillé sur une nouvelle conception mécanique d’un concept de robot parallèle à câble avec un grand espace de travail en orientation.

Ces travaux ont fait l’objet d’une publication* acceptée à la conférence IDETC-CIE 2020 (International Design Engineering Technical Conferences & Computers and Information in Engineering Conference).

Dans le cadre de cette conférence, un concours de conception mécanique pour les étudiants est organisé : le “Student Mechanical and Robotic Design Competition“. Marceau a été sélectionné pour participer à la phase finale, après avoir déposé une lettre d’intention et un rapport technique résumant les travaux de conception.

A l’origine, la finale du concours devait se dérouler durant un midi de la conférence, qui aurait dû se tenir à Saint-Louis (Missouri) du 16 au 19 août 2020, sous la forme d’une présentation orale de 4 minutes et d’une séance de poster. La finale se déroulera finalement en ligne, comme le reste de la conférence. La forme précise de la finale sera communiquée ultérieurement.

*Article de référence : Métillon, M., Lessanibahri, S., Cardou, P., Subrin, K., and Caro, S., “A Cable-Driven Parallel Robot with Full-Circle End-Effector Rotations”, Proceedings of the ASME 2020 International Design Engineering Technical Conferences & Computers and Information in Engineering Conference IDETC/CIE 2020, St. Louis, Missouri, USA, August 16–19, 2020. Résumé sur HAL.

Une nouvelle publication de l’équipe COMBI dans “Nature Microbiology Reviews”

Le consortium Tara Océan vient de publier dans Nature Microbiology Reviews une rétrospective de dix années d’exploration et de recherche sur le plancton.

Tara Oceans: towards global ocean ecosystems biology : https://www.nature.com/articles/s41579-020-0364-5

Au-delà de la synthèse des ressources libre d’accès (océanographie physique, génomique et imageries) et les travaux menés sur ces données, cette étude met en valeur le rôle de l’informatique (et du LS2N) pour analyser et modéliser ces nouvelles informations hétérogènes issues de l’océan. Ce 100ème papier labellisé par le consortium ouvre également de nombreuses perspectives de recherche telles qu’identifiées par la fédération de recherche CNRS Tara-GOSEE, dont le laboratoire est partenaire.  

************
The Tara Ocean consortium has just published in Nature Microbiology Reviews, a retrospective of ten years of plankton exploration and research.

Tara Oceans: towards global ocean ecosystems biology: https://www.nature.com/articles/s41579-020-0364-5

Beyond the synthesis of open access resources (physical oceanography, genomics, and imagery) and the work carried out on these data, this study highlights the role of computer science (and LS2N) in analyzing and modeling this new heterogeneous information from the ocean. This 100th paper, labeled by the consortium, also opens up numerous research prospects as identified by the CNRS research federation Tara-GOSEE, of which the laboratory is a partner.

L’équipe nantaise lauréate du Hackathon F’AI’R Education (AI for the Common Good)

Félicitations à l’équipe nantaise composée d’Aniss Bentebib, Camille-Amaury Juge et Vincent Kowalski qui vient de remporter le “AI for the Common Good: F’AI’R Education Hackathon” qui s’est disput à Paris fin février. L’événement était organisé par l’Ambassade du Royaume-Uni en France et a réuni 10 équipes de 4 pays européens, après avoir eu des rounds de qualification auxquels ont participé plus de 250 étudiants de Londres, Osnabrück, Ljubljana et Londres.

Belle performance également de l’équipe composée de Mohamed Reda Marzouk , Sofiane Elguendouze et Timothee Poulain, tous stagiaires au LS2N qui prend la 3ème place ainsi que le prix “Wow” !

A souligner le fantastique travail des coachs, préparateurs et co-organisateurs Walid Ben Romdhane et Victor Connes, du LS2N.

L’objectif du hackathon était de proposer des applications IA liées aux objectifs de développement durable définis par les Nations-Unies. Nos vainqueurs ont proposé un enseignant virtuel capable de répondre aux questions des étudiants, de leur proposer des ressources éducatives libres mais aussi d’intégrer des communautés d’apprenants dans plus d’une centaine de langues.

Alexandre Dolgui élu Fellow de l’IISE (Institute of Industrial and Systems Engineers)

Alexandre Dolgui (équipe SLP) a été élu Fellow de l’Institute of Industrial and Systems Engineers, le principal organisme scientifique en Génie industriel au monde.

Sa candidature a été proposée par Prof. Andrew Kusiak (Iowa) en novembre 2019 avec le support des 3 autres Fellows : Shimon Nof (Purdue), Subhash C. Sarin (VirginiaTech), et Manoj Tiwari (Mubai, India).

C’est la première fois qu’un Français est élu Fellow de cette organisation, dominée par les Nord Américains.

A. Dolgui recevra son prix lors de la conférence annuelle de l’IISE et de l’Expo 2020, qui se tiendra du 30 mai au 2 juin 2020 à New Orleans.

Copyright : LS2N 2017 - Legal notices - 
 -